En ballade sur la Route 66

  • CLAS' family
  • Nos voyages
En ballade sur la Route 66

On ne peut pas imaginer un voyage dans l'Ouest américain sans se lancer, cheveux au vent, sur la route 66.

Autrefois symbole de la foi en l'avenir, du fait de son ouverture directe vers l'Ouest, la Route 66 est aujourd'hui reléguée au second plan depuis la construction des interstates permettant de contourner les villes que la "Mother Road" prenait plaisir à traverser.

La Route 66, qui a vu tant de pneus crevés et de radiateurs fumants, est aujourd'hui considérée par certains américains comme un monument (le plus long des USA, bien sûr) mais est surtout empreinte de mélancolie.

Notre compteur n'a pas fait défiler les quasi 4000 kms que compte la route 66 mais nous nous sommes plongés dans le passé d'un bout de la "route de la gloire" en Arizona.

En ballade sur la Route 66

Les paysages sont arides : cailloux, petites montagnes rocailleuses à perte de vue agrémentés ici et là de quelques cactus et broussailles.

Oatman a été notre premier arrêt.

Aujourd'hui Oatman est village fantôme, au milieu de rien, qui essaie de nouveau d'exister en attirant les touristes dans son saloon et ses boutiques de cow-boys.

En ballade sur la Route 66

Des burros sauvages (sortes d'ânes qui transportaient le paquetage des chercheurs d'or d'antan) déambulent librement dans le petit village abandonné dans l'attente d'une petite friandise des visiteurs d'un jour.

En ballade sur la Route 66

Quelques commerçants essaient d'animer la seule rue du village en fermant leurs échoppes quelques instants et en jouant une gunfight (balles à blanc) comme dans les westerns que l'on a tous vus.

En ballade sur la Route 66
En ballade sur la Route 66
En ballade sur la Route 66

Nous avons continué notre chemin sur la Route 66 entre Kingman et Flagstaff. A certains endroits, à part quelques réserves amérindiennes reléguées à la pauvreté, il n'y a plus rien. La plupart des stations services de l'époque sont en ruine en bord de route mais l'une d'entre elles a réussi à survivre et renaître tel un musée exposant quelques reliques de l'époque. Un vrai bonheur !

En ballade sur la Route 66
En ballade sur la Route 66
En ballade sur la Route 66
En ballade sur la Route 66
En ballade sur la Route 66
En ballade sur la Route 66

Enfin, nous nous sommes arrêtés à Seligman et là, on a eu l'impression d'entrer dans la quatrième dimension au beau milieu des Etats Unis.

Seligman a vu ses commerces fermer les uns après les autres suite au déclassement de la Route 66 et est semblable aux villes désertes que l'on voit dans CARS (de Disney et Pixar). D'ailleurs, pour essayer d'égayer la rue principale, des voitures à l'effigie du célèbre dessin animé ont été exposées.

On a eu la confirmation de ce sentiment de "bout du monde" quand on a voulu faire quelques courses dans l'épicerie du centre pour notre pique-nique quotidien et que la plupart des produits frais étaient périmés depuis 3 semaines ! Bref, le temps s'est arrêté à Seligman.

En ballade sur la Route 66En ballade sur la Route 66
Hébergé par Overblog