Broadway

Broadway

Qui ne connaît pas « Broadway » comme THE référence dans le monde du spectacle et surtout de la comédie musicale ?

Broadway est un des principaux axes de Manhattan à New-York : 21 kms qui traversent l’île du Nord au Sud avec la particularité de ne pas respecter le plan de quadrillage de Big Apple.

A quelques pas de Times Square, Broadway est connu pour son « theater center » et propose chaque soir à l’affiche quelques dizaines de shows musicaux, certains se produisant depuis des années.

Par exemple en ce moment, vous pourriez voir :

- Le Roi Lion

- Wicked ou l’histoire des sorcières du magicien d’Oz

- Mamma Mia

- Le fantôme de l’Opéra

- Les misérables

- Jersey Boys

- Chicago

- Cabaret

- ….

Bref, de la belle affiche qui attire les spectateurs du monde entier.

Broadway
Broadway

Mais « Broadway », c’est également un pan de culture américaine que l’on pourrait comparer à la place du théâtre en France. Depuis les premières comédies musicales mi-19e siècle sur les scènes de New York, les américains ont définitivement adopté ce mode du chanter – danser.

Le genre Broadway s’est largement popularisée grâce au cinéma qui a produit des films musicaux ou a adapté les comédies musicales les plus populaires pour les rendre accessibles à tous et les exporter dans le monde entier : The wizard of Oz (1939 !), Grease, the Rocky horror picture show, Hair, Chicago sont quelques exemples.

Quelques extraits pour les amateurs...

Broadway

La comédie musicale est ensuite devenu un genre cinématographique à part entière : New York - New York, Singin’ in the Rain, Dirty Dancin’, Moulin Rouge, Fame, High School Musical, Flash Dance, Sister Act, Hair et récemment into the Woods. Toujours un peu mélo, souvent good end mais personnellement j’adore.

Sûrement honte à nous mais nous n’avons pas encore foulé les tapis rouges des théâtres de Broadway, c’est prévu, c’est prévu !…

Par contre, cette lacune ne nous a pas empêchés de toucher du bout du doigt cette dimension culturelle américaine car même dans notre contrée, quasi campagnarde, des comédies musicales sont proposées :

- Par des professionnels venant remplir les salles de spectacles locales. Cette année, nous avons eu l’honneur d’une série Broadway avec quelques belles affiches du genre : Sister Act, Jersey Boys, Guys and Dolls, Memphis

- Ou par des amateurs. Chanter, danser et le sens du show coulent dans les veines des américains alors pas étonnant que des lycéens réussissent à monter, en même pas 3 mois de répét, une comédie musicale qui tient la route

Broadway

Et puis, quand ils chantent, ce n’est pas sur une vulgaire bande-son, non ! L’orchestre de l’école est présent dans la fosse et assure tout le spectacle. (et oui, les amphithéâtres des High school sont conçus de cette manière ! Pas demain qu'on verra la même chose en France !).

Cette année, la High school locale nous a présenté « The producers » et l’an passé, nous avions vu dans une autre école « Once upon a mattress » (histoire de la princesse aux petit pois).

Dans le même genre, chaque année, une professeur de danse monte également un spectacle regroupant près d’une centaine de danseurs Le programme de répétition est intensif : plus un week-end de libre !

Pas de chant sur scène, place à la bande son, mais l’histoire est racontée en dansant et l’atmosphère est comparable à celle lors des comédies musicales. C’est un vrai régal et pas seulement parce qu’Amélie y participe ! Cette année, c’était un mélange des histoires du magicien d’Oz et de Wicked et l’an passé, les danseurs nous avaient conté l’histoire de Pocahontas, cette jeune améridienne qui tomba amoureuse du colon anglais John Smith.

Broadway

Je vous laisse méditer tout cela et vous quitte sur quelques notes de musique :

Hébergé par Overblog