Yellowstone

Quel parc formidable !

Terre de feu et sauvage, les paysages qu'offre le parc national de Yellowstone sont pure merveille.

Faisons d'abord un peu de géologie.

Yellowstone est en fait localisé sur ce qui reste d'un super volcan dont l'éruption, dite apocalyptique, il y a environ 600 000 ans, a eu pour conséquence de vider la chambre magmatique et faire effondrer le sommet du volcan sous son propre poids. Une large dépression elliptique, la caldeira, s'est alors formée mesurant environ 45km de large sur 85 km de long.

Aujourd'hui, le magma bouillonne toujours sous les terres du parc et la lave continue de s'accumuler faisant gonfler, paraît-il, le plateau d'environ 1.5 cm par an. L'activité volcanique est donc très intense et se met en spectacle au détour des geysers, des bains de boue bouillonnants, des fumerolles et des bassins prismatiques.

Dans des dizaines ou des centaines de milliers d'années, Yellowstone redeviendra ce gigantesque volcan qu'il a été mais en attendant, les touristes affluent pour admirer tous ses meilleurs attraits.

Yellowstone

C'est en RV (Recreational Vehicule ou camping-car) que nous avons sillonné les routes du parc.

Il paraît qu'il ne fallait pas quitter les Etats-Unis sans vivre cette expérience tant appréciée des américains. Alors on l'a fait ! Mais attention au porte-monnaie ! Quand on cumule location, prix des campings et essence, c'est digne d'un hôtel haute catégorie...

Mais bon, les enfants ont adoré, on a joué à la dinette, on a fait des feux de camp en se racontant des histoires qui font peur, on s'est réveillé avec les chevreuils devant notre porte et on a tous bien dormi.

Il y a des coins où les RV ne sont pas toujours les bienvenus (voire interdits) car trop gros, ils gênent la circulation sur les routes étroites et sinueuses. A Yellowstone, on n'a pas eu l'impression de louper quoique ce soit. Les routes sont larges et bien adaptées à ce type de véhicule.

Maintenant, faisons ensemble le tour rapide du parc en photo :

Les sources chaudes

Yellowstone
Yellowstone
Yellowstone

Du côté de Norris

Une des zones thermales les plus chaudes et les plus acides.

Chaque année, de nouvelles sources chaudes et geysers apparaissent.

Yellowstone
Yellowstone
Yellowstone
Yellowstone
Yellowstone

Artist paintpots

Yellowstone
Yellowstone
Yellowstone

Yellowstone lake

Yellowstone

Canyon sur la Yellowstone river

Yellowstone
Yellowstone
Yellowstone
Yellowstone
Yellowstone

Spring Terraces

Yellowstone
Yellowstone
Yellowstone

Y'a de la vie même à haute température....

Voici les bactéries thermophiles. Plus la couleur vire au orange et jaune, plus c'est chaud !

West Thumb

Yellowstone
Yellowstone
Yellowstone

Old Faithful

Old faithful geyser, l'un des plus réguliers et des plus puissants du parc, nous a un peu déçus, d'une part parce qu'il était un peu timide le jour de notre visite et d'autre part par la quantité de touristes qui s'amassent autour.

Yellowstone
Yellowstone

Par contre, dès qu'il faut faire un peu de marche pour aller voir les merveilles de la nature, juste derrière le geyser si prisé, on ne se bouscule pas...

Yellowstone
Yellowstone

Mud Vulcano

Yellowstone

Grand Prismatic Spring

Yellowstone
Yellowstone
Yellowstone

A Yellowstone, il y a quand même une déception, et une grosse.

Alors que le parc est présenté comme le paradis des ours (Black Bears et Grizzlis), nous, on n'en a pas vu un seul.

En même temps, cet été, un randonneur, pourtant expérimenté, a rencontré maman grizzly et son petit et ça s'est mal fini pour lui... Donc, dans ces conditions, ok, je veux qu'ils restent loin, mais un petit black bear, tout mignon, ça aurait pu être sympa quand même.

Alors même frustrée, je vous jure que ce n'est pas moi qui ai laissé le message, à lire dans l'article ci-dessous, aux rangers du parc. Je n'ai partagé ma déception qu'en famille...

Yellowstone

Bon, heureusement, on a vu plein d'autres animaux : les bisons qu'il est difficile de louper à Yellowstone, mais aussi des cerfs, des biches, une marmotte, des chevreuils, des antilopes d'Amérique, une femelle orignal et bien sûr moult écureuils (squirrels et chipmunks).

Les bisons sont l'une des attractions phare du parc. Aujourd'hui, le territoire américain compte entre 300 000 et 400 000 bêtes mais ce n'est rien comparé aux 60 millions qui paissaient tranquilles dans les Grandes Plaines herbeuses des Etats-Unis

Ces mammifères ont, en effet, connu durant le XIXe siècle la sauvagerie humaine. Ils ont été tués par milliers (Buffalo Bill, par exemple, pouvait en tuer plus de 60 par jour !), principalement pour affaiblir les amérindiens dont la survie dépendaient en partie de cet animal. Sans nourriture et peau de bête, ils ont dû accepter de rejoindre les réserves "indiennes".

Aujourd'hui, les bisons sont des animaux protégés et ils le montrent bien.

Tous les jours, ils sont à l'origine d'embouteillages, dans le coin de Hayden Valley particulièrement. Les rangers viennent à la rescousse pour fluidifier le trafic mais également pour assurer la sécurité des touristes qui s'approchent parfois un peu près de ces belles bêtes, qui, si elles sont un peu énervées, peuvent charger...

Yellowstone
Yellowstone
Yellowstone
Yellowstone
Yellowstone

Amateur de vie sauvage et de paysages bizarres qui sentent le soufre, Yellowstone est définitivement fait pour vous.

Hébergé par Overblog