Street art américain

Graffitis, peintures murales, stickers, j'adore tous ces dessins, toutes ces couleurs qui viennent égayer, dénoncer, informer, ou promouvoir les murs souvent monotones des grandes villes.

En France, quelques artistes s'adonnent le plus souvent clandestinement à cette forme d'art urbain mais comme depuis des années les graffitis sont sévèrement sanctionnés (car destructeurs de la propriété d'autrui), on trouve peu de choses et généralement, ce sont des graffitis de qualité plutôt médiocres.

Street art américain

Aux US, ce sont des rues, que dis-je (!), des quartiers entiers qui servent de support à cet art moderne. Dans la plupart des villes, on trouve un large éventail de peintures murales qui sont parfois devenues de vraies attractions touristiques.

Attraction touristique ou pas, moi j'y fonce .....

Street art américain
Street art américain

Apparemment, le street art se serait développé à Philadelphie à la fin des années 60 où quelques individus s'amusaient à graffer leur nom un peu partout dans la ville. Le mouvement s'est ensuite étendu aux quartiers pauvres de New York City portés par la culture hip-hop en pleine expansion.

Puis, par effet boule de neige, le street art s'est imposé aux quatre coins des Etats-Unis et s'est évidemment exporté.

Street art américain

Au départ, le street art était un acte rebelle et anti-social, l'objectif des taggeurs était de s'approprier l'espace public. Très vite, les graffitis ont été qualifiés de vandalisme et d'ailleurs, c'est exactement ce que recherchaient les graffeurs avec leurs bombes de peinture. Donc, pas question pour ces artistes urbains de faire commerce de leur art.

Progressivement et notamment avec l'arrivée du net, les codes ont changé, les artistes font leur propre marketing sur le web et tentent de mettre en place la mercantilisation de leur travail ce qui va bien entendu amener une adaptation du mouvement "street art" pour le rendre accessible à un large public.

Voilà, je suis donc tombée dans ce mouvement de masse qui consiste à se déplacer dans les rues reculées de certaines grandes villes pour aller y chercher et y photographier quelques fresques murales, quelques couleurs flashy qui me transportent direct dans le monde de la bande dessinée vivante.

Street art américain
Street art américain

Le street art est peut-être devenu trop conventionnel, trop démagogique, trop commercial mais on ne peut pas négliger le fait qu'il ait été l'un des facteurs du renouveau de certains quartiers populaires laissés à l'abandon (Wyndwood à Miami ou le Buschwick à New York City) ou qu'il égaye, sans consteste, certaines rues teintées de gris depuis des décennies.

Street art américain

A mon sens, l'art urbain fait totalement partie du patrimoine des villes et lors de mes virées touristiques, il me semble nécessaire d'aller toucher du doigt le travail souvent éphémère de ces artistes.

Allez c'est parti pour la visite virtuelle.

Philadelphie, là où tout à commencé

Street art américain
Street art américain
Street art américain
Street art américain
On n'a sûrement pas trouvé les plus chouettes !
On n'a sûrement pas trouvé les plus chouettes !

On n'a sûrement pas trouvé les plus chouettes !

Miami, et son quartier Wyndwood

Carrément conquise par Wyndwood
Carrément conquise par Wyndwood
Carrément conquise par Wyndwood

Carrément conquise par Wyndwood

Street art américain
Street art américain
Street art américain
Street art américain
Street art américain

New York, le must du must

Manhattan, très surveillé

Street art américain
Street art américain
Street art américain
Street art américain
Street art américain
Street art américain

Harlem, qui se standardise

Street art américainStreet art américain
Street art américain

Le Queens et son quartier Astoria

Street art américain
Street art américain
Street art américain
Street art américain
On recommande vivement le quartier Astoria, dirigez-vous vers Welling Court.
On recommande vivement le quartier Astoria, dirigez-vous vers Welling Court.
On recommande vivement le quartier Astoria, dirigez-vous vers Welling Court.

On recommande vivement le quartier Astoria, dirigez-vous vers Welling Court.

Street art américain
Street art américain
Street art américain
Street art américain

Brooklyn,

autour de Williamsbourg et du Buschwick (Jefferson St et Troutman St)

Street art américain
Street art américain
Street art américain
Street art américain
Street art américain
Y'a du talent, n'est-ce pas ?
Y'a du talent, n'est-ce pas ?
Y'a du talent, n'est-ce pas ?
Y'a du talent, n'est-ce pas ?

Y'a du talent, n'est-ce pas ?

Street art américain
Street art américain
Street art américain
Street art américain
Street art américain

Boston

Fraîchement arrivés sur le sol américain, nos visites n'étaient pas encore très bien préparées, d'où le manque de clichés

Fraîchement arrivés sur le sol américain, nos visites n'étaient pas encore très bien préparées, d'où le manque de clichés

Seattle, dans une version très collective

Street art américain

Washington DC

Street art américain
Street art américain
Street art américain
Street art américain

Baltimore

A Baltimore, depuis le milieu des années 70, le street art a été financé par la ville dans le cadre d'un programme de réhabilition urbaine d'envergure.

A force de déambuler dans les rues à la recherche des fresques murales, on s'est retrouvé au cœur de Penn North, quartier plutôt pauvre où en mai dernier, une arrestation musclée d'un black du coin a eu lieu. Cette personne a succombé à ses blessures quelques jours plus tard ce qui a déclenché de violentes émeutes dans la ville pendant plusieurs jours.

La prochaine fois, on vérifiera un peu mieux là où on met les pieds !

Street art américain
Street art américain
Street art américain
Street art américain
Street art américain
Les 3 gars en bas à droite ont cru que je les prenais en photo, moment de flottement quand je me suis aperçue du regard pas très sympa et qu'ils voulaient s'approcher de nous pour avoir quelques explications. Je leur ai montré la fresque et ai demandé à mon Ludo d'appuyer prestement sur le champignon pour déguerprir au plus vite.

Les 3 gars en bas à droite ont cru que je les prenais en photo, moment de flottement quand je me suis aperçue du regard pas très sympa et qu'ils voulaient s'approcher de nous pour avoir quelques explications. Je leur ai montré la fresque et ai demandé à mon Ludo d'appuyer prestement sur le champignon pour déguerprir au plus vite.

Street art américain
Street art américain
Street art américain
Street art américain
Street art américain
Street art américain

Dans Chinatown

Street art américain
Street art américain
Street art américain

Dans le quartier Mission

Street art américain
Street art américain
Street art américain
Street art américain
Street art américain
Street art américain
Street art américain
Street art américain
Street art américain

et ailleurs encore, car à San Francisco, il suffit de lever la tête pour voir des dessins, des couleurs sur les murs. Une vraie culture dans la ville californienne...

Street art américain
Street art américain
Street art américain
Street art américain
Street art américain
Street art américain

A ce stade,

- si vous n'aimez pas le street art, je pense que vous êtes carrément gavés

- et si vous aimez, j'espère vous avoir mis plein de chouettes images, de belles formes et de belles couleurs en tête

Et pour finir, figurez-vous que même Corning et les petites villes de notre région surfent sur la vague.

Certains murs ternes sont parfois laissés dans les mains des étudiants du Corning Community College pour mener des projets artistiques accessibles à l'ensemble de la communauté. On est loin de l'esprit rebelle ou même du vandalisme.

Street art américain
Street art américain
Street art américain
Street art américain
Hébergé par Overblog