Le Super Bowl

  • le blog de Sophie
  • Vie locale
Le Super Bowl

Demain, le 7 février, c'est LA soirée événement aux Etats-Unis : le 50e Super Bowl où les vainqueurs des championnats de foot américain des ligues de l'Est et de l'Ouest s'affronteront.

Cette année, cette finale opposera les Panthers de Caroline (Charlotte) aux Broncos de Denver.

Le Super Bowl
Le Super Bowl

Le foot américain est l'un des sports les plus populaires aux US avec le basket et le baseball. Après, on a sûrement le hockey, et ensuite on trouve peut-être le soccer (notre foot à l'européenne) ainsi que le Lacrosse.

Le Super Bowl

Regarder le Super Bowl, ça s'apparente donc à regarder la finale de la coupe d'Europe de foot chez nous. Sauf que... quand vous vous installez devant votre télé, la télécommande en main prêt à dégainer, en général, vous ne prévoyez pas un festin, à la rigueur quelques bières, un paquet de chips et le tour est joué. Vous vivez le match et voilà !

Aux US, la grande fête sportive prend des airs différents. Ce n'est pas uniquement la fête du sport mais c'est aussi celle de la grosse bouffe huileuse ainsi que celle de l'ultra-consommation ! Hourra !!!

Le temps réglementaire d'un match de foot américain, c'est 60 minutes avec quatre quarts temps.

Dans les faits, regarder la totalité d'un match à la télé prend environ 3h et même un peu plus de 3h30 pour le Super Bowl. C'est arrêt de jeu sur arrêt de jeu et devinez ce à quoi vous avez droit pendant les arrêt de jeu ? DE LA PUB.... beaucoup de pub...

La publicité à la télé américaine, c'est en général assez horrible : pas de subtilité, les pubs sont moches, old-fashion, ras des pâquerettes, pas rigolotes et quand ça parle d'alimentation, j'ai le plus souvent une mine de dégoût qui s'affiche sur le visage : le gras dégouline, les portions proposées sont gigantesques, le fromage fondu pourrait s'étirer à l'infini. Ca donne rarement envie.

Pour le Super Bowl, c'est différent, les grandes marques sortent le grand jeu pour nous proposer des publicités plus attrayantes, plus fraîches et raffinées, parfois rigolotes et avec quelques "special guests", des VIP du show biz. Bref, y'a beaucoup de pub mais ce serait presque plaisant à regarder comparé à ce que l'on doit supporter tout le reste de l'année.

Un petit exemple pour vous :

Tout à l'heure, je parlais de grosse bouffe huileuse... Lisez plutôt ce qui suit...

Le Super Bowl, c'est 118 millions de spectateurs... mais c'est aussi 1.25 milliards de chicken wings (vous avez lu, j'ai dit "milliard" !), 5 000 tonnes de chips et plus de 30 000 tonnes d'avocats (soit autour des 200 millions d'unités de ce fruit à gros noyau) principalement sous forme de guacamole et je ne parle même pas des fameuses pizzas au pepperoni (et oui, les américains ne connaissent que la pizza au pepperoni, genre de salami piquant).

Avec tout cela, il paraît que le Super Bowl serait le 2e événement de l'année (derrière Thanks Giving) en terme de consommation de nourriture. Ouah !!!

2 400 calories en moyenne pour chaque américain devant son poste de télé dimache soir !

2 400 calories en moyenne pour chaque américain devant son poste de télé dimache soir !

Le sport, la bouffe, la consommation et il manque le dernier maillon fort de culture américaine : le show.

A mi-match, le stade s'assombrit pour laisser place pendant une bonne dizaine de minutes au show, à la musique. C'est le pic d'audience pendant la grande finale.

L'année dernière, c'était Katy Perry accompagné sur quelques titres par Lenny Kravitz et Miss Elliott.

En 2014, c'était Bruno Mars avec les Red Hot Chili Peppers.

Tous les chanteurs . chanteuses et groupes les plus popu y sont passés : Madonna, Beyoncé, U2, Springsteen, Prince, les Rolling Stones... et bien sûr Janet Jackson et son sein qui avait mis en émoi toute l'Amérique. Oh la la ! Un téton !

Cette année, ce sera Coldplay secondé de Bruno Mars et Beyoncé.

Sur ce, je vous souhaite un bon match et moi, je m'en vais acheter mes chicken wings !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Hébergé par Overblog